Samedi 13 octobre 21h

Eloise Urbain et Nino Pavlenichvili

Récital 2 pianos

Eloïse Urbain

Eloise Urbain

Après des études au Conservatoire de Toulouse, puis au CNSM de Paris en Direction de Chant et Accompagnement dans les classes de Jean Koerner et Serge Zapolsky, Eloise Urbain devient lauréate des Fondations Cziffra et Menuhin.

Elle se produit en soliste pour Radio-France, lors de nombreux concerts et Festivals. Passionnée par la musique de chambre et l’accompagnement des chanteurs, elle se produit au Festival des Jacobins à Toulouse, au Festival de Prades, Festival de la Vézère, Festival de Lagraulet, Flâneries musicales de Reims ; elle accompagne des Concours internationaux : Concours International de Chant de Toulouse et Marmande, Concours International de Mélodie Française, Concours International de violoncelle « Navarra »

Elle participe à des productions lyriques comme pianiste-chef de chant au Théâtre du Capitole et joue au sein de l’orchestre de Chambre et de l’orchestre National du Capitole (concerts et enregistrements, notamment « Carmina Burana » de Carl Orff sous la direction de Michel Plasson). Elle participe à des concerts aux côtés de chanteurs de renommée internationale : Gabriel Bacquier, José Van Dam, Léontina Vaduva, Viorica Cortez, Alain Fondary, Jean-Luc Viala, Sylvia Sas…

Titulaire du Certificat d’Aptitude, elle est nommée Professeur d’Accompagnement au Conservatoire de Toulouse

Nino Pavlenichvili

Née à Tbilissi en Géorgie dans une famille de musiciens, Nino Pavlenichvili débute le piano à l’âge de 5 ans et sort diplômée du Conservatoire Supérieur de Musique de cette ville. Elle s’installe ensuite en France, où elle obtient un Certificat d’Aptitude d’Accompagnement et se consacre à la préparation de jeunes chanteurs au Conservatoire National de Région de Toulouse, puis au Centre de Formation d’Artistes Lyriques de Marseille (le CNIPAL).

Remarquée lors de ses prestations avec l’Orchestre du Capitole, ainsi qu’à l’occasion de festivals dans la région toulousaine (Musique d’été aux Jacobins, Toulouse les Orgues…), elle est très vite invitée par les principales scènes lyriques françaises.

Elle collabore régulièrement avec le festival d’Aix-en-Provence en tant que chef de chant pour des productions telles que La Passion de Pascal Dusapin avec l’ensemble vocal Musica 13, L’Infedelta Delusa dirigée par Jérémie Rhorer, Le Rossignol de Stravinski et Le Nez de Chostakovitch sous la direction de Kazushi Ono. L’Opéra de Metz l’a également engagée pour plusieurs productions dont Ariane à Naxos de Richard Strauss.

Spécialiste du répertoire russe, elle a assuré la préparation de Boris Godounov de Moussorgski au Teatro Massimo de Palerme aux côtés de George Pehlivanian et Ferruccio Furlanetto, Les Fiançailles au Couvent de Prokofiev sous la direction de Tugan Sokhiev au Théâtre du Capitole, Eugène Onéguine de Tchaikovsky à l’Opéra de Metz.

Récemment elle a été invitée par l’Opéra de Marseille pour La Chartreuse de Parme d’Henri Sauguet sous la baguette de Lawrence Foster.

Nino Pavlenichvili se produit aussi très régulièrement en récital avec des chanteurs comme Vladimir Galouzine, Tamar Iveri, Béatrice Uria Monzon, Jean-Luc Viala, Catherine Dubosc ou Guy Flechter ainsi qu’à l’occasion de master class avec François Le Roux, Gabriel Bacquier, Jean-Christophe Benoît, Yvonne Minton ou Mady Mesplé.

On a ainsi pu l’entendre en concert dans le cadre du Festival Radio France à Montpellier, du Printemps des Arts de Monte-Carlo, du Festival Musique d’été à Toulouse et des Nuits Lyriques en Marmandais.

Depuis plusieurs années, elle est également engagée en tant que pianiste officielle de nombreux concours internationaux de chant à Toulouse, Marseille, Marmande ou encore Vivonne.